EXPOSANTS

LES EXPOSANTS

Disons-le, le Festival interceltique de Lorient est une occasion unique de promotion de l’Acadie. Nous y occupons une place de premier choix et nous y avons une visibilité inégalée. En effet, au fil des années, le Pavillon de l’Acadie, s’est avéré être un formidable outil de promotion pour le Nouveau-Brunswick et l’ensemble des provinces de l’Atlantique. Les exposants présents sur place bénéficient d’une très grande visibilité due à l’impressionnant taux de fréquentation de notre pavillon. De ce fait, ils touchent un public de touristes, de partenaires économiques, d’immigrants et d’étudiants potentiels pour qui Canada rime la plupart du temps avec Québec. C’est pour nous l’occasion de leur faire connaître notre culture, notre patrimoine et notre région. Pour cette raison, il est important de poursuivre nos efforts de promotion au FIL maintenant que la réputation de l’Acadie n’y est plus à faire et que nous y avons développé des liens d’amitié solides et uniques.

De plus au fil des ans, le pavillon a permis d’augmenter l’impact des missions économiques et politiques de la province du Nouveau-Brunswick en sol français en présentant directement aux partenaires éventuels une image de notre région.

Vous pourrez rencontrer les exposants suivants au pavillon d’Expérience Acadie :

 

TOURISME NOUVEAU-BRUNSWICK

Le tourisme est l’un des piliers de l’économie provinciale. Le ministère du

Tourisme et des Parcs en assure le développement et la promotion. Les plages d’eau chaude, les paysages, les activités de plein air et la culture acadienne sont parmi les principaux thèmes des campagnes publicitaires. Les différents sites et activités sont associés à cinq routes panoramiques, identifiées par un logo sur les panneaux routiers. Les parcs nationaux de Fundy et de Kouchibouguac et les trente-quatre parcs provinciaux attirent à eux seuls 2,1 millions de visiteurs annuellement. Les sites les plus recommandés sont le centre d’interprétation de la nature du Cap-Jourimain, le Pays de la Sagouine, le musée du Nouveau-Brunswick, le parc national de Kouchibouguac, le parc naturel Irving, le quartier historique de la Garnison, le sentier Fundy, les rochers d’Hopewell, le Village historique acadien et le village historique de Kings Landing.

www.tourismenouveaubrunswick.fr

 

IMMIGRATION NOUVEAU-BRUNSWICK

Des représentants d’Immigration Nouveau-Brunswick seront présents à l’Espace Expérience Acadie afin de répondre aux questions des visiteurs.

www.bienvenuenb.ca/content/wel-bien/fr/immigration_et_etablissement.html

 

L’UNIVERSITÉ DE MONCTON

L’Université de Moncton est un établissement d’enseignement supérieur de langue française reconnu en Acadie et dans la Francophonie pour l’excellence de ses programmes d’études et de recherche. Fondée en 1963, elle est constituée de trois campus situés à Edmundston, Moncton et Shippagan, au Nouveau-Brunswick. Généraliste, elle offre une gamme de programmes aux trois cycles d’études afin de répondre aux besoins de formation de la population qu’elle dessert. Seule université canadienne d’envergure entièrement de langue française à l’extérieur du Québec, elle offre ses services à la vaste diaspora francophone partout au pays, devenant ainsi le symbole par excellence de la vitalité linguistique et culturelle des francophones vivant à l’extérieur du Québec. Elle accueille aussi une clientèle internationale toujours plus importante en provenance d’une quarantaine de pays. L’Université de Moncton offre un enseignement personnalisé qui privilégie non seulement les échanges et l’apprentissage, mais également un environnement propice aux études. Le programme d’appui à la réussite des études universitaires offre aux étudiants et aux étudiantes les services et les outils nécessaires à la poursuite de leurs projets d’études, non seulement sur le plan académique mais aussi sur le plan personnel, professionnel et social. De nombreux efforts sont déployés afin de faciliter l’intégration, l’encadrement et l’adaptation des étudiants et étudiantes tant à la vie universitaire qu’au secteur académique.

www.umoncton.ca

 

LE COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

Le CCNB est une société collégiale ouverte sur le monde et centrée sur sa population étudiante. Elle contribue à l’épanouissement des personnes et de la société acadienne et francophone en offrant, dans ses cinq campus, plus de 90 programmes de formation technique et professionnelle qui répondent au marché du travail. Le CCNB accueillait près de 11 000 étudiants dans sa programmation régulière et en formation continue, et affichait un taux de placement avoisinant 90 % après un an d’obtention du diplôme. En tant que société collégiale entrepreneuriale et novatrice, le CCNB s’adapte aux réalités socio-économiques, soutient les activités de recherche appliquée et encourage l’innovation. Le CCNB est un employeur de choix dans la province du Nouveau-Brunswick.

www.ccnb.nb.ca

 

MAISONS D’ÉDITION ACADIENNES AU QUAI DU LIVRE

La maison d’édition Bouton d’or Acadie s’envole pour une deuxième année à Lorient, avec cette fois-ci une cousine de Tracadie : les éditions de La Grande Marée ! En effet, Marie Cadieux, la conteuse Marie-France Comeau et l’illustrateur Gilles Cormier, exposeront aux centaines de milliers de visiteurs du festival, des livres jeunesse et grand public créés en Acadie et imprimés au Canada, sur le charmant Quai du livre de Lorient. Dès l’ouverture du FIL le 5 août, à 18h30 dans l’Espace Parole, la conteuse bretonne Martine Mangeon animera une discussion avec Marie-France Comeau et Marie Cadieux autour de l’importance de l’oralité dans la littérature acadienne !

Les plus récents livres de Bouton d’or Acadie partent à la conquête des cœurs celtiques, friands de surnaturel et d’imaginaire maritime : Le chandail de Chéticamp (qui se passe sur l’Île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse), Le pêcheur et le renard (universel dans son propos), Appi, lutin parfumeur (les peuples celtiques ne rafolent-ils pas des histoires de korrigans, leprechauns et autres farfadets ?), Mémére Soleil, Nannie Lune (dont la Nannie est d’origine écossaise !), Diego l’escargot (le gastéropode amoureux fait la connaissance d’un cuisinier breton au Jardin botanique du Nouveau-Brunswick), etc. Mais ce n’est bien sûr qu’un aperçu partiel de l’ensemble des ouvrages qui feront la grande traversée.

Quant à la maison d’édition fondée et dirigée par Jacques P. Ouellet, La Grande Marée, basée à Tracadie, elle propose des livres qui permettront d’enrichir d’autant l’expérience des visiteurs au kiosque de littérature acadienne du FIL : ouvrages d’histoire sur l’Acadie des Maritimes et de la Louisiane, conte de Jacques P. Ouellet (Le monstre de l’Île Miscou), album de Marie-France Comeau (Une amitié au temps des sucres), un roman fantastique d’Eric Kennedy (Légendes de l’Archipel du Milieu), un roman très inspiré par l’univers des contes traditionnels d’Evelyne Foëx (Quelques saisons avec elle), les romans de Lili Maxime (Ma chère Louisiane) et un roman métaphysique du regretté Claude LeBouthillier (Tuer la lumière), entre autres.

Marie Cadieux, qui n’en est pas à son premier voyage en terre bretonne, se dit très fière de cette collaboration. L’initiative des éditeurs acadiens est appuyée par le ministère de Tourisme, Patrimoine et Culture du Nouveau-Brunswick. Notons qu’outre les ménestrels qui, sous l’égide d’Expérience Acadie, se produiront en concert à Lorient, des représentants du gouvernement du Nouveau-Brunswick et d’institutions feront la promotion de l’immigration francophone et des études supérieures. Souhaitons que l’heureux mariage de la musique et des lettres, des chants et des images, de l’esprit festif et de l’imagination immémoriale d’ici feront s’ouvrir toutes grandes les perspectives d’une nouvelle vie en terre d’Acadie…

Au FIL des pages, la celticité acadienne et néo-brunswickoise se donne à lire… et à rêver.

DAIT D’HOR GWELET ! Venez nous voir!!!