PROGRAMMATION

PAVILLON ACADIEN

Horaire

Le Pavillon de l’Acadie est ouvert au public :
• de midi à 2 h du matin la semaine. (dimanche-mercredi)
• de midi à 3 h du matin les weekends. (jeudi-samedi)

Les stands / kiosques dans le Pavillon de l’Acadie sont ouverts :
• Le 5 août 18h-20h
• Du 6 au 13 août 12h-20h
• Le 14 août 11h-18h

La musique dans le Pavillon de l’Acadie est non-stop :
• De 14 h à 1 h30 du matin la semaine. (dimanche-mercredi)
• De 14 h à 2 h30 du matin les weekends. (jeudi-samedi)

Les festivaliers auront la chance de se procurer des produits de l’Acadie à la boutique NBexplorer du pavillon Expérience Acadie. On peut y trouver des souvenirs de toutes sortes et des disques compacts d’artistes acadiens.
070815 Kathie et Justin

 

PROGRAMMATION MUSICALE

Vous pouvez consulter la section Musique pour voir la liste des artistes qui se produiront au pavillon Expérience Acadie.

Pour l’horaire détaillé des prestations du jour, veuillez consulter notre page : facebook.com/expAcadie

 

MAISONS D’ÉDITION ACADIENNES AU QUAI DU LIVRE

La maison d’édition Bouton d’or Acadie s’envole pour une deuxième année à Lorient, avec cette fois-ci une cousine de Tracadie : les éditions de La Grande Marée ! En effet, Marie Cadieux, la conteuse Marie-France Comeau et l’illustrateur Gilles Cormier, exposeront aux centaines de milliers de visiteurs du festival, des livres jeunesse et grand public créés en Acadie et imprimés au Canada, sur le charmant Quai du livre de Lorient. Dès l’ouverture du FIL le 5 août, à 18h30 dans l’Espace Parole, la conteuse bretonne Martine Mangeon animera une discussion avec Marie-France Comeau et Marie Cadieux autour de l’importance de l’oralité dans la littérature acadienne !

Les plus récents livres de Bouton d’or Acadie partent à la conquête des cœurs celtiques, friands de surnaturel et d’imaginaire maritime : Le chandail de Chéticamp (qui se passe sur l’Île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse), Le pêcheur et le renard (universel dans son propos), Appi, lutin parfumeur (les peuples celtiques ne rafolent-ils pas des histoires de korrigans, leprechauns et autres farfadets ?), Mémére Soleil, Nannie Lune (dont la Nannie est d’origine écossaise !), Diego l’escargot (le gastéropode amoureux fait la connaissance d’un cuisinier breton au Jardin botanique du Nouveau-Brunswick), etc. Mais ce n’est bien sûr qu’un aperçu partiel de l’ensemble des ouvrages qui feront la grande traversée.

Quant à la maison d’édition fondée et dirigée par Jacques P. Ouellet, La Grande Marée, basée à Tracadie, elle propose des livres qui permettront d’enrichir d’autant l’expérience des visiteurs au kiosque de littérature acadienne du FIL : ouvrages d’histoire sur l’Acadie des Maritimes et de la Louisiane, conte de Jacques P. Ouellet (Le monstre de l’Île Miscou), album de Marie-France Comeau (Une amitié au temps des sucres), un roman fantastique d’Eric Kennedy (Légendes de l’Archipel du Milieu), un roman très inspiré par l’univers des contes traditionnels d’Evelyne Foëx (Quelques saisons avec elle), les romans de Lili Maxime (Ma chère Louisiane) et un roman métaphysique du regretté Claude LeBouthillier (Tuer la lumière), entre autres.

Marie Cadieux, qui n’en est pas à son premier voyage en terre bretonne, se dit très fière de cette collaboration. L’initiative des éditeurs acadiens est appuyée par le ministère de Tourisme, Patrimoine et Culture du Nouveau-Brunswick. Notons qu’outre les ménestrels qui, sous l’égide d’Expérience Acadie, se produiront en concert à Lorient, des représentants du gouvernement du Nouveau-Brunswick et d’institutions feront la promotion de l’immigration francophone et des études supérieures. Souhaitons que l’heureux mariage de la musique et des lettres, des chants et des images, de l’esprit festif et de l’imagination immémoriale d’ici feront s’ouvrir toutes grandes les perspectives d’une nouvelle vie en terre d’Acadie…

Au FIL des pages, la celticité acadienne et néo-brunswickoise se donne à lire… et à rêver.

DAIT D’HOR GWELET ! Venez nous voir!!!

92c17423-fec2-4ffc-8ef9-7faf46fdfe23